Qu’est ce qu’un Social Business?
Prof.-Yunus-Photo
« Je propose de créer un autre type d’activité, basé sur l’altruisme qui est en chacun de nous. Je l’appelle « Social Business ».
Professeur Muhammad Yunus,
Lauréat du Prix Nobel de la Paix,
Fondateur de la Grameen Bank
Initiateur du Social Business
Fondateur du Grameen Creative Lab

Un « Social Business » est une entreprise qui sans verser de dividendes à ses actionnaires, vise exclusivement à apporter des solutions à des problématiques sociales, sociétales et économiques, en apportant de nouveaux services aux plus pauvres dans le respect de l’environnement.

Un Social Business fonctionne de la même façon qu’une entreprise classique, il vend des produits et services, gère sa clientèle ainsi que ses charges et recettes et doit couvrir les coûts de son activité. En revanche contrairement à une entreprise classique, le principe de maximisation du profit est remplacé par celui de la maximisation du bénéfice social et environnemental.

Un Social Business partage la même vision sociale qu’une organisation à but non lucratif. Cependant contrairement à celle-ci, un Social Busines doit être auto-suffisant financièrement et ne pas dépendre de soutiens de donateurs.

Pourquoi le Social Business ?
Un Social Business est un nouveau modèle d’entreprise proposé par le Professeur Muhammad Yunus combinant les forces l’entreprise commerciale pour assurer sa pérennité financière et la vision des organisations caritatives à but non lucratif pour la lutter contre la pauvreté, les inégalités et la dégradation de l’environnement.

Les profits sont systématiquement réinvestis pour financer la mission sociale poursuivie, développer l’action de l’entreprise, améliorer et diversifier les produits ou services proposés.

« Un dollar de charité n’a qu’une seule vie. Un dollar du Social-Business est éternel », affirme le Professeur Muhammad Yunus.

Au lieu de rechercher des profits, son principal objectif est de répondre à un besoin social ou environnemental tout en suivant un modèle d’entreprise. Ainsi le succès d’un Social Business ne se mesure pas aux profits financiers générés mais aux impacts positifs qu’il génère sur la société et l’environnement.
Par exemple, elle peut se donner pour objectif de :
– donner aux plus pauvres l’accès à des soins de santé, à un logement ou à des services financiers ;
– fournir des services de développement agricole dans les zones rurales les plus défavorisés
– améliorer la nutrition d’enfants mal nourris ;
– fournir de l’eau potable ;
– introduire des énergies renouvelables, etc.